Compte-rendu : rencontre avec deux figures de la démocratie hong-kongaise

Par Pernelle Picat, Amélie Saunois et Samuel Varaine, étudiants du M2 NEI

Le 14 novembre 2018, nous avons eu l’honneur de recevoir la visite de deux militants hong-kongais à la Villa Knopf, MM. Martin Lee et Alan Leong. Invités par le député Reinhard Bütikofer durant la session plénière du Parlement européen, ils ont su trouver du temps pour venir partager dans le cadre d’une rencontre informelle leur vision de la politique à Hong-Kong. Cette entrevue s’est déroulée en présence du directeur du master de relations internationales de Sciences Po Strasbourg, M. Emmanuel Droit, de la directrice de la mention du master Négociations et expertise internationales, Mme Marion Aballéa, ainsi que de trois étudiants de ce master particulièrement intéressés par les problématiques asiatiques et apprenant le chinois dans le cadre de leur cursus.

Durant environ une heure et demie, les deux invités ont présenté, chacun à leur tour, leur expérience de la vie politique très particulière de Hong-Kong. En effet, ils ont tous deux connu la période de domination britannique de l’île et ont participé activement aux négociations entourant la rétrocession de ce territoire à la Chine par les Britanniques en 1997. M. Martin Lee a pu notamment rencontrer le représentant de la République Populaire de Chine pour Hong-Kong et discuter du système juridique particulier, celui de Common Law, auquel les citoyens hong-kongais sont particulièrement attachés. M. Alan Leong a ensuite présenté la situation actuelle autour notamment des interférences croissantes de Pékin dans la politique locale et a pu partager avec nous son expérience des manifestations de 2014, la fameuse « Révolution des parapluies ». En tant qu’ancien député et ardent défenseur d’une plus grande démocratisation de l’île, il a en effet participé activement à ce mouvement citoyen et estudiantin et a su nous décrire les enjeux portés par untel mouvement concernant l’avenir de l’île et sa future relation avec la République Populaire de Chine.

Cette présentation générale a été suivie d’un dialogue enrichissant entre nos deux invités et les représentants de l’Institut. Cet échange a été l’occasion pour nous de compléter nos connaissances sur le statut particulier du territoire de Hong-Kong et pour nos invités de confier leurs craintes mais aussi leurs espoirs concernant l’avenir du système politique hong-kongais et du concept particulier « un État, deux systèmes ».