1ère séance séminaire sciences sociales de l’international

Ce séminaire interdisciplinaire, animé par Emmanuel Droit et Florent Pouponneau, au carrefour de l’histoire et de la sociologie des relations internationales, se veut un lieu de discussion et de diffusion des recherches qui abordent des objets de l’analyse des relations internationales à partir des méthodes, des concepts et des outils des sciences sociales. Il entend aborder et revisiter des problèmes, des enjeux et des questions centrales des sciences sociales en déconstruisant toute une série de faits et en étudiant les processus de fabrication des politiques étrangères, le fonctionnement des institutions internationales, les stratégies des acteurs transnationaux, ou encore la circulation internationale des idées, de normes ou de discours relevant de l’expertise. La présentation des enquêtes, récentes ou en cours, accordera une place particulière à la question des stratégies de recherche déployées, car les terrains explorés sont souvent difficiles d’accès.

Le séminaire souhaite rassembler, autour de tous les chercheurs et enseignants-chercheurs intéressés, des étudiants de Master 1, de 4ème année de Sciences Po Strasbourg et de Master 2.

Il se tiendra les mercredis de 18h à 20h à l’espace Schoepflin.

Six séances sont prévues au cours de l’année 2019-2020 (programme provisoire) :

– Mercredi 16 octobre Yves Dezalay, Directeur de recherche émérite en sociologie (CSE), « De Bologne à Shanghai: retour réflexif sur la sociologie du droit à partir d’une histoire inter-connectée des stratégies des notables du droit dans les luttes impériales »

– Mercredi 13 novembre Sylvain Dufraisse, Maître de conférences en histoire, Université de Nantes (CENS), « A la croisée des blocs : l’insertion paradoxale de l’élite sportive soviétique dans le monde sportif international »

– Mercredi 20 novembre Marielle Debos, Maîtresse de conférences en science politique, Université Paris- Nanterre (ISP), « L’invention du marché de la biométrie électorale en Afrique »

– Mercredi 4 décembre Julien Pomarède, post-doctorant en science politique, Université libre de Bruxelles (REPI), « Enquêter sur le contre-terrorisme à l’OTAN : Observation participante et leviers méthodologiques du secret de sécurité »

– en janvier, Karine Ramondy, docteure en histoire (Université Paris 1) nous présentera son travail sur l’assassinat des leaders africains au tournant des années 1960.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.