Compte rendu de la conférence « Les volontariats internationaux » du 20/09/19

Pour sa première conférence de l’année universitaire, MIRA accueillait Lucie Lombard, chargée de mission territoriale pour France Volontaires.

France Volontaires apporte son appui à l’information et à l’orientation des personnes souhaitant s’engager dans la solidarité internationale. Experte en volontariat, elle contribue à la mobilisation des pouvoirs publics, collectivités territoriales et associations. Vous pouvez donc vous adresser à cette plateforme pour obtenir des informations sur la fiabilité de tel ou tel organisme ou pour élaborer votre propre projet de solidarité internationale.

Les dérives de la solidarité internationale :

La première partie de la conférence fut largement consacrée aux prérequis personnels avant de s’engager, ainsi qu’aux fraudes qui existent dans le domaine du volontariat : il faut être vigilant et se méfier des sites proposant de partir en mission « humanitaire » contre une somme exubérante (ex : ProjectsAbroad). Gare également au volontourisme et à ses nombreuses dérives (voir les comptes Instagram parodiques dénonçant le phénomène, @BarbieSaviour et @NoWhiteSavior).

Les programmes majeurs de volontariat :

En France, le volontariat est porté par de nombreux acteurs, dont France Volontaires mais également d’autres acteurs associatifs comme Médecins du monde ou des acteurs publics tels que les ministères ou l’AFD.

Le GESCOD est aussi une plateforme intéressante auprès de qui se renseigner à Strasbourg. Elle réunit des acteurs associatifs et des collectivités territoriales qui travaillent dans le domaine de la solidarité internationale. Le GESCOD peut aider à trouver des financements pour un projet de volontariat. De plus, il permet de recenser toutes les agences strasbourgeoises qui proposent des services civiques internationaux.

Le service civique à
l’international, peut
être reconnu comme
stage
Le corps européen de
solidarité
Le volontariat de solidarité
internationale
6 à 12 mois Mission d’intérêt général auprès d’une asso/organisme public Pas de qualification exigée Structure référente : Agence du service civique Accompagnement avant, pendant, après la mission Indemnité mensuelle (530 euros par mois à l’international) et couverture sociale et santé + 107 euros donnés par la structure d’accueil Limite d’âge : jusqu’à 25 ans 6 à 12 mois Mission d’intérêt général auprès d’une asso/organisme public Pas de qualification exigée Structure référente : Agence ERASMUS + Jeunesse Accompagnement avant, pendant, après la mission Transport international, logement, repas, argent de poche, couverture sociale et santé Pas l’obligation de parler la langue du pays d’accueil Limite d’âge : jusqu’à 30 ans 12 à 24 mois Compétences demandées Privilégie la dimension solidarité internationale et l’expérience professionnelle Formation au départ obligatoire Indemnités mensuelles et couverture sociale et médicale  Possibilité de trouver une mission de VSI sur le site de France Volontaires, ou en contactant  les 29 associations agréées au titre du volontariat de solidarité internationale par l’État. Pas de limite d’âge mais le temps passé en VSI est limité en tout à six ans. 

Autres programmes :

  • Le chantier international : souvent en été, le chantier international concerne plutôt les jeunes, pour un projet allant de 2 à 3 semaines en groupe. Contrairement à ce que sous-entend son nom, le chantier n’implique pas forcément une mission dans le bâtiment.
  • Les programmes JSI & VVV-SI (Jeunesse solidarité internationale ville vie vacances solidarité internationale) : Les programmes JSI & VVV-SI, permettent aux personnes souhaitant partir en chantier international de solidarité d’être soutenu financièrement (7500 € max). Pour cela le chantier doit être conçu par un groupe de 4 à 16 jeunes de 15 à 25 ans, pour une action d’environ 15 jours.
  • Les Volontariats internationaux en entreprise (VIE) → pour ce volet là, il faudra plutôt se tourner vers la plateforme Business France pour avoir davantage d’informations.

Pour aller plus loin :

  • RITIMO : Partir pour être solidaire ?
  • Reportage : SANGUINETTI Chloé, The voluntourist
  • Reportage : Envoyé spécial, Avec les meilleures intentions du monde
  • Se renseigner sur le site de France Volontaires, Business France, GESCOD…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.